N° 84 - Janvier - 2022  
  ACTUALITES INTERNATIONAL
 

    InVivo lance sa fusion avec Soufflet

    http://www.comaner.com/comanews/images/8.png

    L’activité céréalière est confortée et la malterie sera développée. Mais la nouvelle entité va céder Soufflet Alimentaire au groupe Avril.

    Moins d’un mois après avoir reçu le feu vert de la Commission européenne, InVivo a précisé les modalités de sa fusion avec le groupe Soufflet (voir RIA News n°864 https://www.ria.fr/actualites/invivo-pesera-dix-milliards-avec-soufflet/). Avec près de dix milliards d’euros de chiffre d’affaires et plus 13 000 salariés, le nouvel ensemble sera présent dans l’agriculture (3,6 milliards), la malterie (810 millions), la meunerie, les ingrédients et la BVP (760 millions), les jardineries et la distribution alimentaire (1,4 milliard), le négoce international (3 milliards) et la viticulture (270 millions).

    En revanche, il se désengagera de l’activité produits alimentaires en cédant Soufflet Alimentaire. Connue pour sa marque Vivien Paille et transformant du riz et des légumineuses, cette filiale devrait être reprise par le groupe Avril avec lequel des négociations exclusives ont été ouvertes. Ce dernier amplifierait ainsi sa stratégie dans le domaine des protéines végétales. Soufflet Alimentaire réalise 178 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 268 salariés.

    Par ailleurs, Avril rachètera à InVivo les parts minoritaires qu’il détient, ainsi que Soufflet, dans le capital de sa holding industrielle Avril Pôle Végétal, « concrétisant le support stratégique et financier d’Avril à l’acquisition de Soufflet par InVivo ».

    Egypte : Danone veut investir 32 millions de dolla rs d’ici 2026

    http://www.comaner.com/comanews/images/9.png

    Le géant laitier Danone veut investir 32 millions de dollars d’ici 2026 en Egypte.
    En Afrique du Nord et au Moyen Orient, l’Egypte se positionne comme un des marchés laitiers au plus grand potentiel de la région.

    La croissance égyptienne associée à un pouvoir d’achat toujours plus important, pousse Danone à investir massivement en injectant plus de 32 millions de dollars (soit environ 300 millions de dirhams) dans les 5 prochaines années. Cette annonce réalisée par le Directeur Général Haitham Sadek, nous montre les fortes ambitions du géant laitier.

    Le budget qui servira notamment à financer de nouvelles lignes de production, permettra également la modernisation de celles-ci. Tous ces investissements permettront de renforcer la position dominante en Egypte mais également d’améliorer les exportations vers d’autres pays du continent.

    Rappelons que l’Egypte a importé plus de 714 millions de dollars de produits laitiers en 2020, selon les statistiques du Département américain de l’agriculture (USDA). Le pays étant le second consommateur de produits laitiers en Afrique, après l’Algérie.

    Eureden vise une dimension européenne

    http://www.comaner.com/comanews/images/9.png

    Le groupe coopératif breton Eureden a clôturé un premier exercice jugé « satisfaisant » tout en rappelant son ambition d’atteindre les 5 milliards d’euros à l’horizon de 2027.

    Eureden a bouclé son premier exercice d’existence avec un chiffre d’affaires combiné de 3,1 milliards d’euros pour la période du 1er juillet 2020 au 30 juin 2021. « En données comparables, les ventes globales sont relativement stables, malgré une baisse relative liée à la sortie de Ronsard du périmètre du groupe », commente Alain Perrin, DG du groupe coopératif né du rapprochement de Triskalia et de d’aucy en janvier 2020.

    Le CA du groupe se répartit équitablement entre les activités amont (55 % du chiffre d’affaires) et celles de l’aval et de la distribution (45 %, dont 468 M€ pour le pôle Long Life, 210 M€ pour les ovoproduits, 202 M€ pour le pôle Frozen Food et 154 M€ pour le pôle viande). Le groupe a généré un Ebitda combiné de 94,8 M€, « satisfaisant malgré une année compliquée en termes sanitaire et météorologique », estime le directeur général. Il souligne les grandes disparités entre les différentes activités du groupe. Ainsi, la Distribution Verte, bien que représentant 9 % du CA, a généré 24 % de l’Ebitda, cette activité ayant bénéficié du nouveau succès des activités liées au jardinage et au bricolage.

    Au cours de l’exercice écoulé, Eureden a réalisé près de 60 M€ d’investissements industriels, un montant légèrement inférieur aux années précédentes. « 40 % de ces Capex concernent des investissements de remplacement, 13 % de l’extension de capacité et 11 % des éléments de productivité. Par ailleurs, près de 9 % de ces dépenses ont concerné des investissements liés à l’environnement », détaille Alain Perrin. Pour l’exercice 2021/2022, l’investissement industriel devrait atteindre 75 M€.