N° 97 - MARS - 2024  
  ACTUALITES NATIONAL
 

Varun Beverages : les chips Cheetos bientôt fabriquées au Maroc

33

Varun Beverages Morocco va commencer la fabrication des Cheetos au Maroc.
Suite à un accord conclu avec Premier Nutrition Trading, filiale de PepsiCo, l’embouteilleur de Pepsi au Maroc produira la fameuse marque de chips localement dès mai 2025.
«Cette annonce s’ajoute à l’accord de distribution existant pour le portefeuille de snacks de PepsiCo composé de Lays, Cheetos, Doritos sur le territoire du Maroc», est-il souligné au sein de la société.

SIAM 2024 : les organisateurs tablent sur 930.000 visiteurs (VIDEO)

33

La 16e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM 2024), prévue du 22 au 28 avril à Meknès, vise à accueillir plus de 930.000 visiteurs, a annoncé, mercredi à Rabat, le commissaire par intérim du SIAM, Kamal Hidane.
D’après les données fournies, le SIAM 2024, qui aura comme invité d’honneur l’Espagne, table également sur 1.500 exposants, contre 1.400 lors de l’édition précédente.
La superficie occupée a été portée à 12,4 hectares, dont 11 hectares couverts, en augmentation de 13% par rapport à l’édition précédente.
Cette édition, placée sous le thème «Climat et Agriculture : Pour des systèmes de production durables et résilients», sera aussi caractérisée par la mise en place d’un nouveau Pôle «Agrodigital» qui incarne l’intersection entre technologie et agriculture.
À travers ses douze pôles thématiques, le salon mettra en lumière l’écosystème agricole, la stratégie agricole, les innovations dans le secteur, les technologies et les bonnes pratiques pour une agriculture plus résiliente, plus durable et plus respectueuse de l’environnement

Maritime : une nouvelle ligne commerciale reliera le Maroc à la Libye, la Tunisie et l’Espagne(

33

Bonne nouvelle pour le commerce maritime régional. Une nouvelle route maritime commerciale dédiée au transport de conteneurs reliera, à partir de mars, le port de Sfax aux destinations du Maroc, de l’Espagne et de la Libye. Ce nouveau service d’expédition se caractérise notamment par son aspect «compétitif» et proposera des prix attractifs et des durées de voyage raccourcies. Le fret maritime entre le Maroc, la Libye, la Tunisie et l’Espagne connaîtra, à partir du mois de mars, une mutation qui assouplira le transport de conteneurs de manière à optimiser les échanges entres les quatre pays. Malek Aloui, porte-parole du projet, a notamment indiqué que les derniers préparatifs, tant sur le plan administratif que logistique, sont en voie d’achèvement.

Connectivité accrue
Concrètement, cette nouvelle route maritime permettra d’effectuer le voyage au Maroc en quatre jours, tandis que les voyages vers l’Espagne ne prendront que six jours. Les départs du port de Sfax auront lieu deux fois par mois, renforçant ainsi la fréquence des échanges. Cette ligne commerciale s’inscrit notamment dans la stratégie du Maroc visant à renforcer sa position en tant que plaque tournante du commerce maritime en Méditerranée. Elle renforcera également les liens commerciaux du Maroc avec ses partenaires clés de la région. Une stratégie qui a déjà porté ses fruits en attirant des investissements internationaux dans le domaine du transport maritime, élevant ainsi l’indice de connectivité maritime du Maroc au niveau international. Occupant le 20e rang mondial, le Royaume est désormais connecté à plus de 184 ports dans 71 pays.

Ligne maritime maghrébine
Pour rappel, une ligne maritime maghrébine entre le Maroc et la Tunisie avait démarré le 3 mai 2013, et ce, en application de la stratégie dans le domaine maritime et portuaire prônant l’ouverture sur l’Afrique. Cette ligne, appelée MTL (Maritime Tunisian Line), répond aux attentes des entreprises marocaines et tunisiennes entretenant déjà des liens commerciaux entre elles et s’adresse également à celles désireuses de nouer de nouvelles relations commerciales et les développer.
Par ailleurs, le Royaume est en mesure, aujourd’hui, de profiter de cette nouvelle route marchande qui le reliera à la Tunisie, la Libye, et l’Espagne grâce à sa flotte commerciale maritime nationale «solide et compétitive», selon les termes du ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil.